Votre banquier vous raconte t il des histoires ?

Il y a quelques jours j’ai reçu, comme souvent, la publicité d’une compagnie d’assurance vantant les mérites pour leur produit phare : une assurance vie.

A lire la lette de vente, cela devait être l’affaire du siècle comme toujours dans ces circonstances! Au vu du marketing déployé, des mails et courriers reçu ce produit attise bien des convoitises. Les différents produits financiers présent sur ce marché sont là pour en faire la preuve si besoin était. Déjà titulaire d’une assurance vie et autre produits bancaires je redécouvrais un certain nombre de termes plus techniques qu’explicites que je n’avais pas pris le temps de chercher à comprendre: arbitrage, abattement, calcul des intérêts, performance, transfert, taux, que sais-je encore. En cette période économique particulière il est primordial de savoir où l’on va. Que ce soit pour préparer et assurer sa retraite, mettre les siens à l’abris du besoin, ou faire fructifier son patrimoine Il est important de comprendre le vocabulaire financier spécifique de ce produit, afin de savoir où placer son argent et qu’en attendre vraiment. Existe t il des miracles les promesses sont elles tenues Vos conseillers en patrimoine emploient-ils souvent ces termes techniques qui vous dépassent ? Ne sont-ils pas plus presser de vous faire signer un contrat que de faire oeuvre de pédagogie? Ne vous laissez pas faire et réagissez! Les multiples sources d’information existantes sont là pour nous et vous aider .Une petite recherche est nécessaire voir primordiale lorsque l’on s’embarque dans un placement pour un grand nombre d’années et il est préférable de prendre un peu de temps pour être sur de soit que de foncer tête baisser. N’hésitez pas à comparer, de nombreux outils existent pour ça .Ainsi lorsque vous rencontrerez votre banquier ou votre conseiller en patrimoine vous pourrez discuter à armes égales sans craindre de vous laissez bercer de douces illusions

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :